Nouvelles technologies : L’EmDrive …. Cette propulsion électromagnétique qui défie toute la physique traditionnelle !

Sciences

Nouvelles technologies

Innovation

Moteurs stellaires

L'EmDrive ….

Cette propulsion

électromagnétique

qui défie toute la

physique traditionnelle !

++

EmDrive 002

++

La révolution

du voyage

inter-stellaire ?

L'EmDrive (pour ElectroMagnetic Drive) ou propulseur à cavité

résonnante électromagnétique est un système de propulsion

spatiale non-conventionnel inventé par l'ingénieur aéronautique

britannique Roger Shawyer qui en développe des prototypes

chez Satellite Propulsion Research Ltd (SPR), entreprise qu'il

a fondée dans ce but en 2000.

++

Roger Shawyer inventeur EmDrive 002

++

L'appareil utilise un magnétron produisant des micro-ondes

canalisées à l'intérieur d'une cavité résonnante métallique à

facteur de qualité élevé, en forme de cône tronqué offrant

deux surfaces réflectives de superficies différentes, et muni

d'un diélectrique résonnant près du plus petit réflecteur.

L'appareil génère une force en direction de la plus petite

surface de la cavité.

Bien qu'une source de courant électrique soit requise à son

fonctionnement, l'appareil ne dispose d'aucune pièce mobile

et n'éjecte pas de masse ni n'émet de radiation.

Puisque l'appareil n'éjecte pas de masse ni n'émet de radiation,

l'appareil et les théories modélisant son mode opératoire sont

controversés ….

++

1231598918155464077

++

L'EmDrive semble non conforme au principe de conservation

de la quantité de mouvement de Newton, bien que son inventeur

affirme le contraire.

Diverses explications dans lesquelles l'EmDrive ne constitue

pas un système isolé tentent de modéliser le phénomène et

prédire la force générée.

Ces théories sont fondées sur les effets relativistes des vitesses

de groupe dans différents référentiels3, les fluctuations quantiques

du vide4, la théorie tenseur-scalaire5, l'inertie quantifié (MiHsC)6,

ou une conséquence du principe de Mach similaire à l'effet Woodward.

Mais dans l'attente de plus de vérifications indépendantes détaillées,

il est pour le moment impossible d'exclure de possibles effets

environnementaux insoupçonnés ou des erreurs de mesure,

bien que les expériences en cours tendent à démontrer la réalité

du phénomène.

Apparemment

cela fonctionne !

Pourtant, l’EM Drive, développé depuis une quinzaine d’années,

avait été la risée des scientifiques.

Il défie l’une des lois fondamentales de l’univers….

La conservation de la quantité de mouvement selon laquelle

pour produire un mouvement dans un sens il faut produire une

force dans l’autre.

C’est ce qui fait que les réacteurs d’une fusée classique exercent

une force en direction du sol pour décoller.

L’EM Drive

pourrait parcourir

pas moins de

724 millions de

kilomètres en

une heure !

Ce n’est pas le cas pour cette technologie, qui fonctionne sans

carburant.

L’EM Drive capte l’énergie solaire, la transforme en énergie

électromagnétique, elle-même convertie en micro-ondes qui

font des va-et-vient incessants dans une chambre hermétique.

Cela signifie que, théoriquement, jusqu’à ce que quelque chose

soit défaillant ou usé, l’appareil peut ne jamais s’arrêter ….

L’EM Drive pourrait parcourir pas moins de 724 millions de

kilomètres en une heure !

Vu sur

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-3177449/Nasa-s-impossible-fuel-free-thrusters-work-German-scientists-confirm-viability-super-fast-space-travel-slash-journey-moon-4-HOURS.html

et sur

http://info.kopp-verlag.de/neue-weltbilder/neue-wissenschaften/andreas-von-r-tyi/-unmoegliches-antriebsprinzip-die-emdrive-sensation-.html;jsessionid=6482C060585AD3D9DABC45744AEC2D0E

ou sur

http://www.extremetech.com/extreme/204921-controversial-quantum-em-drive-gets-real-nasa-testing-lives-to-fight-another-day

et encore sur

http://www.ibtimes.co.uk/nasa-validates-emdrive-roger-shawyer-says-aerospace-industry-needs-watch-out-1499141

ou encore sur

http://www.physics-astronomy.com/2015/04/new-test-suggests-nasas-impossible-em.html

et sur

http://homme-et-espace.over-blog.com/2015/08/em-drive-le-moteur-qui-propulse-a-724-millions-de-km-h.html

ou sur

http://www.maxisciences.com/vaisseau-spatial/aller-sur-la-lune-en-quatre-heures-ca-pourrait-etre-possible-avec-ce-moteur-revolutionnaire_art34813.html

et encore sur

http://www.trendsderzukunft.de/em-drive-nasa-fuehrt-angeblich-erfolgreiche-tests-des-revolutionaeren-antriebs-durch/2015/11/03/

ou encore sur

http://www.ingenieur.de/Fachbereiche/Antriebstechnik/Nasa-neue-Antriebstechnik-fuer-Raumkapseln-erfolgreich-getestet

et sur

http://www.directmatin.fr/espace/2015-11-06/la-nasa-teste-un-moteur-sans-essence-pour-aller-sur-mars-715300

ou sur

http://www.journaldugeek.com/2015/11/06/pour-la-nasa-lemdrive-fonctionne-meme-si-cest-theoriquement-impossible/

et encore sur

http://www.telegraph.co.uk/news/science/space/11769030/Impossible-rocket-drive-works-and-could-get-to-Moon-in-four-hours.html

ou encore sur

http://www.grenzwissenschaft-aktuell.de/prof-korrigiert-berichte-zu-emdrive-tests20150730/

et sur

http://www.forbes.com/sites/ethansiegel/2015/05/04/no-nasa-did-not-accidentally-invent-warp-drive/

ou sur

http://www.cnet.com/news/nasa-tests-physics-defying-method-of-space-travel-em-drive/

++

Vidéos sur

et sur

 

ou sur

 

++

S'informer sur

https://fr.wikipedia.org/wiki/EmDrive

et sur

http://www.nasaspaceflight.com/2015/04/evaluating-nasas-futuristic-em-drive/

ou sur

http://www.grenzwissenschaft-aktuell.de/emdrive-weitere-erfolgreiche-nasa-tests20151104/

et encore sur (en *.pdf)

Présentation IAC 2014 002

ou encore sur (en *.pdf)

Rapport Yang Juan 2012 GB 002

et sur

http://emdrive.com/

ou sur (en *.pdf) Universität Dresden

JPC – Direct Thrust Measurements of an EM Drive and Evaluation of Possible Side-Effects

++

EmDrive 006

++

EmDrive

++

Cet appareil, inventé il y a presque dix ans, par le scientifique

britannique Roger Shawyer laisse encore perplexe de nombreux

scientifiques.

L'EmDrive violerait en effet l'un des principes fondamentaux

de la physique ….

La conservation de la quantité de mouvement.

Une certitude qui n'a pourtant pas empêché la NASA de mener

pour la première fois des tests sur ce moteur révolutionnaire.

++

No votes yet.
Please wait...