L’enfer au quotidien : Même bébé fume de l’opium !

Extrême Orient

Afgha­nis­tan

Stupéfiants

Trafic de drogue

Opium

Repor­tage

Une jour­née ordi­naire

 dans un pays, qui est

devenu l’enfer, ou même

bébé fume de l’Opium !

++

++

Opium pour les débutants,

Opium pour les avancés .…

Afgha­nis­tan !

++

++

Des vies ordi­naires, des jour­nées ordi­naires, tout un

pays condamné au som­meil, le repos éter­nel à l’Opium.

Depuis long­temps, chez les vil­la­geois, la mon­naie a

perdu sa valeur comme moyen d’échange, depuis

long­temps déjà, elle a été rem­placé par l’Opium,

devise d’échange la plus fiable.

Avant il y avait encore de quoi à vivre, acheter

quelques gour­man­dises pour les enfants, profiter

un peu de la vie, certes dure, mais effordable.

Main­te­nant, depuis le gou­ver­ne­ment a interdit

la culture de l’Opium, il n’y a plus rien,

les maga­sins vides, les agri­cul­teurs endettés,

des com­munes entières appau­vries alors privées

de leur seule source de revenus.

L’opium était inex­tri­ca­ble­ment inté­gré à la trame

de la vie quotidienne

++

++

Pour rap­pel :

L’Opium est la base pour la fabri­ca­tion de

l’Héroïne. 93 pour-cent de l’approvisionnement

du monde en Opium se fait par l’Afghanistan.

De l’autre côté, dans les régions qui sont

contrô­lées par les Tali­bans, la culture de

l’Opium fonc­tionne à la mer­veille car les Taliban

ont besoin de ces res­sources pour finan­cer la guerre.

Et dans les régions, qui résistent encore à l’influence

Tali­ban, les gens n’ont plus rien car la culture de

l’opium n’a pas été rem­pla­cée par d’autres revenus

ou bien les projets on échoués.

Oui leur seul revenu, c’était l’Opium .…

98 pour-cent de la pro­duc­tion actuelle d’Opium

en Afgha­nis­tan pro­viennent des 7 sur 34 provinces

qui sont contrô­lées par les Taliban.

Et .… à ne pas l’oublier, au 20 août, il y aura les

élec­tions en Afghanistan !

Vu sur

http://www.lejdd.fr/International/Moyen-Orient/Actualite/Le-cas-Karzai-125235/

et sur

http://www.bild.de/BILD/politik/2009/08/13/afghanistan-sogar-die-kinder-der-bauern/am-hindukusch-rauchen-schon-opium.html

ou sur

http://www.lefigaro.fr/international/2009/08/01/01003-20090801ARTFIG00128-en-afghanistan-la-guerre-s-etend-aux-zones-habitees-.php

++

Quelle hor­reur,

cette vie et .…

encore une

jour­née ordinaire

dans un pays,

qui est devenu l’enfer !

++

No votes yet.
Please wait...

Un commentaire

  1. Votre information est partielle et manipulé. Le commerce de l'héroïne est dans les mains de la CIA En savoir plus: http://orientalreview.org/2013/12/09/u-s-role-in-global-drug-trafficking/ Let us make some conclusions. According to Professor Peter Dale Scott, a former Canadian diplomat, CIA efforts in promoting Afghanistan to the leading positions in the world’s heroin traffic repeated the story that had once happened in Burma, Laos, and Thailand in the period from the 1940s to the 1970s. These countries had also become the largest drug traffickers thanks to the US support. “The main source of global drug problems is not in Kabul but in Washington,” Peter Dale Scott insists.

    No votes yet.
    Please wait...

Comments are closed.