Idée de voyage : La baie de Roses, Figueres et le pays de Dali ….

Idée de voyage

Tourisme

Espagne

Catalunya

La baie de Roses,

Figueres et le pays

de Dali

++

++

En route vers

Catalunya !

Vous arri­vez en voi­ture par la France, Vous passez la ville catha­lane la plus au nord qui n’est rien d’autre que Per­pi­nya (Per­pi­gnan), la cathalane .…

Vous pas­sez soit par l’autoroute qui deviendra “Auto­pista del Medi­ter­ra­neo” côté Cata­lu­nya, ou Vous pre­nez un peu de temps de Vous arrêter à la ville fron­ta­lière “Le Per­thus”, qui est une ville extra­or­di­naire car, du à son empla­ce­ment, elle est moi­tié espa­gnole et moi­tié française .…

Au “Per­thus” vous lon­gez la rue prin­ci­pale et Vous voyez sur Votre à l’entrée puis côté droite

la par­tie française.

Sur Votre gauche Vous allez admi­rer la par­tie espa­gnole ou bien catha­lane de cette ville bénie par l’activité com­mer­ciale, surtout en par­tie espa­gnole car tout est moins cher qu’ailleurs.

Pourquoi ? Eh bien, comme la ville rentre dans la légis­la­tion de deux pays, c’est la taxa­tion du pays le moins cher qui trouve appli­ca­tion, ce qui est de loin :

L’Espagne !

Alors amu­sez Vous bien dans un de ces innombrables

“Grans Magat­zems”

Olives, Ciga­rettes et toutes sortes d’alcool à volonté pour les amateurs .…

S’informer sur

http://www.salvador-dali.org/museus/figueres/fr_index.html

et sur

http://fr.wikipedia.org/wiki/Figueras

++

++

La Jonquera et Figueres

Ensuite Vous n’avez pas pour loin pour la ville fron­ta­lière catha­lane “La Jonquera”.

Là aussi il s’agit d’une ville très commerciale.

Et il y en a pour tous les gouts.

Nom­breux sont les rentre de repos rou­tiers et encore ces nom­breux magasins .…

Puis Vous pre­nez la Route Natio­nale II en direction de Figueres.

Figueres est de loin la ville prin­ci­pale de cette région fron­ta­lière.

Elle s’est beau­coup déve­lop­pée ces der­nières années, on dirait elle est deve­nue moderne avec ces nou­veaux immeubles et vil­las qui on poussé comme des cham­pi­gnons, mais elle a néan­moins su gar­der son charme.

Sa prin­ci­pale attrac­tion, c’est incon­tes­ta­ble­ment le musée Dali, un vaste com­plexe qui invite à tout décou­vrir sur la vie et l’œuvre du célèbre artiste peintre sur­réa­liste.

Pour la visite, pre­nez du temps ou visi­tez deux fois.

S’informer sur

http://www.empuriabrava.fr/

et sur

http://andorrawebcams.andorramania.com/empuriabrava.php

ou sur

http://www.tripadvisor.fr/Tourism-g673856-Empuriabrava_Catalonia-Vacations.html

++

Empu­ria­brava et Roses

++

++

Ensuite Vous pre­nez la C-68 en direc­tion de Roses.

Après quelques kilo­mètres, Vous trou­vez sur Votre gauche Cas­tel­lae d’Empuries puis sur Votre droite la fameuse sta­tion bal­néaire “Empuia­brava”, une sta­tion conçue par les alle­mands dont vous trouvez les traces de par­tout, Il y a ainsi la “Schlachterei”, le bou­cher et la “Bäcke­rei”, la Bou­lange­rie, affi­chés en alle­mand bien sur.

La carac­té­ris­tique prin­ci­pale de cette sta­tion est, en dehors de son vaste étendu et ses nom­breux canaux, l’architecture de ces vil­las dont les garages dis­posent de deux empla­ce­ment, l’un qui fait garer le bateau avec accès direct sur le canal et l’autre pour sta­tion­ner la voiture.

Les plages de “Empu­ria­brava” sont au sable fin, l’eau est propre, tout est magnifique .…

++

++

Ces der­nières années, “Empu­ria­brava” s’est bien inter­na­tio­na­li­sée.

Le gout alle­mand a cédé un peu de place à d’autres euro­péens y com­pris les Russes, qui

sont de plus en plus nombreux.

++

++

Vous arri­vez ensuite à “Roses”, une ville cathalane pleine d’histoire.

Roses dis­pose d’une magnifique pro­me­nade der­rière des belles plages et d’innombrables

pal­miers.

Côté achats, la ville dis­pose de jolies ruelles avec un vaste choix en boutiques.

Ici on vit sur toute l’année !

Bonne chance à Vous pour trou­ver le bon Hôtel qui est adapté à votre gout et à Vos besoins ….

Ceci n’est pas facile et les prix ne sont pas donnés !

S’informer sur

http://www.tripadvisor.fr/LocationPhotos-g262060-Roses_Costa_Brava_Province_of_Girona_Catalonia.html

et sur

http://fr.wikipedia.org/wiki/Roses

++

++

A par­tir de Roses, faites un tour sur Cadaques, jadis le haut lieu des dro­gués chics et d’autre Hip­pies dans les années 60 et 70, Cadaques a su res­ter un vil­lage de pêcheurs tra­di­tion­nel et calme.

S’informer sur

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cadaqu%C3%A9s

++

++

Des jolis pro­me­nades Vous invitent à vous reposer en dou­ceur.

Le centre his­to­rique avec ses ruelles vaut un détour mais atten­tion, pro­blème de parking !

++

++

A quelques cen­taines de mètres de là, Vous trouvez “Port Lli­gat” avec la pro­priété de Sal­va­dor Dali et beau­coup d’objets que Vous trou­vez certainement sur un de ces tableaux.

Port Lli­gat est une baie magni­fique et sécurisée.

Le para­dis sur terre !

++

++

Après Vous ren­trez tranquille­ment à Roses.

Pre­nez un autre jour ou deux pour découvrir l’arrière pays avec ses villes pit­to­resques comme

“Besalu”, “Olot” et Ripoll .…

Mais même là bas, la moder­nité a fait sa rentrée.

Les Pyré­nées res­tent toujours une montagne impo­sante et pleine de beauté.

Vous trou­vez des val­lées comme dans les alpes suisse.

Et en haut, ce Andorra, le pays magni­fique des Pyré­nées qui Vous attend.

Mais Andorra va faire objet d’un autre reportage sur notre site !

++

Bon voyage !

++

++

No votes yet.
Please wait...

Un commentaire

  1. Dommage que les propriétaires dans la marina d’Empuriabrava soient spoliés de leur proriétés par une loi votéee par le gouvernement socialiste Catalan juste avant d’être évincé en novembre 2010, et entérinée par le gouvernement de Madrid.Expropriation sans indemnisation, bien que ces terrains et constructions aient été achetés en toute légalité devant notaire et que les impôts y afférant soient perçus. Cette marina a été construite artificiellement mais ils veulent y appliquer une loi du littoral, et ce au profit d’un « concessionaire » qui pourra y faire son bon plaisir

    No votes yet.
    Please wait...

Comments are closed.