Polars : La mort de « Son Altesse Sérénissime » et l’écrivain Gérard de Villiers à 83 ans !

France

Culture

Littérature populaire

SAS Malko Linge

Décès

Gérard de Villiers

Polars ….

La mort de

« Son Altesse

Sérénissime »

et l’écrivain

Gérard

de Villiers

à 83 ans !

++

SAS 007

++

Humour !

++

Gérard de Villiers est décédé jeudi à Paris, des suites d’une longue

maladie.

Il allait sur sa 84e année.

Le père de SAS, la série de romans de gare et d’aérogare la plus

vendue dans le monde (plus de 100 millions d’exemplaires) était

né à Paris le 9 décembre 1929, fruit de l’union d’un auteur de

théâtre et d’une héritière de la petite noblesse d’épée.

Il venait tout juste de publier le 200e volume des célèbres et

populaires aventures du détective autrichien le Prince Malko Linge,

dit « SAS » (Son Altesse Sérénissime), La Vengeance du Kremlin.

Le précédent avait pour titre Sauve-qui-peut à Kaboul.

Son ami, l’écrivain Patrick Besson avait déclaré récemment ….

« Il aurait pu tourner en rond, croire comme tant d’autres à la fin

de l’histoire, mais les islamistes lui ont redonné un coup de fouet ».

En janvier 2013, le prestigieux New York Time lui avait consacré

un long portrait fouillé et particulièrement élogieux de ce fort en

gueule dédaigné, voire méprisé par les écrivains et les intellectuels

de son pays ….

« De Villiers a passé le plus clair de sa vie à cultiver ses relations

avec des espions et des diplomates qui semblent s’amuser à se voir

transposés (sous des noms soigneusement camouflés), avec leurs

secrets, dans une fiction populaire, et l’on trouve systématiquement

dans ses livres des informations totalement inédites sur des

complots terroristes, des opérations d’espionnage et des guerres.

D’autres romanciers populaires, comme John Le Carré et Tom

Clancy, pimentent certes leurs intrigues de quelques scénarios

tirés de la réalité et de jargon d’espionnage, mais les livres de Gérard

de Villiers anticipent l’actualité et parfois même les événements ».

Avec la mort de Gérard de Viliers, c’est un monstre de l’édition

française qui disparaît.

Restent ces fameuses couvertures noires où une femme séduisante

et dénudée, arme à la main, nous invite à la lecture, dans les gares,

les aéroports, les casernes, les supermarchés.

Vu sur

http://www.lefigaro.fr/livres/2013/11/01/03005-20131101ARTFIG00267-gerard-de-villers-son-altesse-serenissime-est-mort.php

et sur (avec reportage vidéo)

http://lci.tf1.fr/culture/livres/gerard-de-villiers-l-auteur-des-sas-est-mort-8303418.html

ou sur

http://www.lepoint.fr/culture/gerard-de-villiers-est-mort-01-11-2013-1751052_3.php

et encore sur

http://www.europe1.fr/Culture/L-auteur-de-la-saga-SAS-Gerard-de-Villiers-est-mort-1694609/

ou encore sur

http://www.rtl.fr/actualites/culture-loisirs/livres/article/gerard-de-villiers-auteur-des-sas-est-mort-7766299935

et sur

http://www.courrierinternational.com/article/2013/11/01/gerard-de-villiers-l-auteur-de-romans-d-espionnage-qui-en-savait-trop

ou sur

http://www.france24.com/fr/20131101-litterrature-gerard-de-villiers-sas-espionnage-sexe-mort

et encore sur

http://www.purepeople.com/article/gerard-de-villiers-l-auteur-des-s-a-s-est-decede-a-83-ans_a130879/1

ou encore sur

http://www.purepeople.com/article/gerard-de-villiers-l-auteur-des-s-a-s-est-decede-a-83-ans_a130879/1

++

 SAS La Blonde de Pretoria 002

++

No votes yet.
Please wait...